Découvrez la définition du Mariage en quelque lignes

Wedding, the bride and groom on the wedding day photosession

Le mariage est une union conjugale contractuelle et/ou rituelle, à durée illimitée, déterminée ou indéterminée, reconnue et encadrée par une institution juridique ou religieuse qui en détermine les modalités. Le terme désigne à la fois la cérémonie rituelle, l’union qui en est issue et l’institution en définissant les règles. C’est l’un des cadres établissant les structures familiales d’une société.

Les formes varient d’une société à une autre, et parfois au sein de la même société. Les mariages diffèrent dans les conséquences matérielles de l’engagement matrimonial (droits et obligations des époux, modalités de rupture, solidarités de dettes…), par les conditions à remplir par les époux pour être mariables (possibilité ou non de mariage homosexuel, de mariage mixte, de remariage, de mariage consanguin, de mariage non consenti)ou encore par ses conséquences juridiques (possibilité d’adoptionsuspension de la personnalité juridique d’un des époux). Sur le plan culturel, il diffère par le déroulement d’un rite célébrant le mariage ou son absence, par la symbolique associée à son engagement (religieuse ou civile, mariage d’amour, mariage arrangé ou mariage blanc…), par les implications sociales de l’union (alliances entre familles) ou au contraire par son caractère intimiste centré uniquement sur le couple (mode de l’élopement).

L’importance du mariage diffère également selon les sociétés, notamment en fonction de la présence ou non d’autres formes de conjugalité (union libreconcubinageunion civile), des formes de celles-ci et du degré d’acceptation de ces modes de vie plus informels par la société.

Le mariage est ainsi un acte officiel et solennel qui institue entre deux époux une communauté socialement reconnue appelée « famille » (ou foyerfeuménage) dont le but est de constituer un cadre de vie stable, commun aux parents et aux enfants pour leur éducation.

Les systèmes juridiques positifs consacrent son existence et l’encadrent, sans nécessairement en donner une définition explicite. Il en est ainsi, par exemple, du droit français qui ne contient que ses conditions et ses effets et sa fin (annulation, mort ou divorce).

 

Please follow and like us:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*