Elle doit rembourser 25 000 euros à la CAF, suite à ses publications sur Facebook

Une femme de 50 ans a fait de fausses déclarations à la CAF pendant des années, avant d’être prise par la patrouille.

Son arnaque à la CAF s’est déroulée entre 2014 et 2018. Cette habitante de la commune d’Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence), avait bénéficié de plusieurs prestations sociales, en déclarant être une mère célibataire. Durant cette période de 4 ans, la quinquagénaire a perçu pas moins de 25.000 euros !

Pas du tout célibataire !

Si elle avait avoué être célibataire, ce ne fut pas le cas malheureusement. En effet, la quinquagénaire vivait en couple avec un homme de 45 ans. Mais comment la CAF a-t-elle découvert son mensonge ? Tout simplement en consultant son profil Facebook.

Sa vie sociale et conjugale était disponible aux yeux de tout le monde sur les réseaux sociaux. La CAF n’avait alors qu’à parcourir son fil d’actualité et toutes ses supercheries étaient mises en lumière. Elle s’est rendu compte qu’elle n’était pas ce qu’elle disait.

Elle a reconnu avoir menti

La quinquagénaire a tout de suite été mise en examen pour avoir fait de fausses déclarations à la Caisse d’allocations familiales. Amenée devant le tribunal, elle a avoué avoir menti. Ce n‘est pas tout, son compagnon a également avoué avoir été complice de cette arnaque aux prestations sociales

Lire la suite ici

Please follow and like us:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*